Outil Pixels-to-Points du Module LiDAR
Pasted Graphic 4

Pixels-to-Points™ dans le module LiDAR


La version 19 du module LiDAR a vu le lancement de l'outil révolutionnaire Pixels-to-Points. Ce puissant ajout au module permet à quiconque qui recueille des images aériennes possédant des géotags intégrés, tels que des drones ou des appareils UAV (Unmanned Aerial Vehicle), de créer un nuage de points à haute densité, similaire aux données LiDAR. En utilisant les fonctionnalités supplémentaires du module, ce nuage de points peut ensuite être traité pour identifier et reclasser les types de classification au sol, les bâtiments et tout autre type de classification courant ainsi que pour filtrer et éditer les données selon les besoins.

Pasted Graphic 2
Fenêtre de dialogue Convertir des images en nuage de points du module LiDAR


Principes de photogrammétrie dans la génération de nuages ​​de points

Utilisant les principes de la photogrammétrie, l'outil Pixels-to-Points, actuellement en version bêta, analyse la relation entre des objets reconnaissables au sein d’images contiguës pour déterminer les coordonnées tridimensionnelles de la surface correspondante. L'outil Pixels-to-Points offre également la possibilité de créer une image orthorectifiée, qui assemble efficacement les images et les ajuste pour rendre compte des coordonnées tridimensionnelles inhérentes.

Comment fonctionne l'outil Pixels-to-Points ?

Le traitement de création de nuage de points commence par un simple chargement des images dans la fenêtre de dialogue Pixels-to-Points. Pour des résultats optimaux, un chevauchement d'au moins 60% et des photos réparties uniformément sous des angles variables sont les paramètres recommandés. Les images individuelles peuvent être prévisualisées et celles qui ne sont pas nécessaires pour le nuage de points final peuvent être supprimées. Divers réglages peuvent alors être appliqués pour déterminer la qualité de sortie, la méthode d'analyse, etc. Enfin, des points de contrôle au sol peuvent être ajoutés en option pour ajuster le positionnement horizontal et vertical du nuage de points. Une fois le traitement terminé, le nuage de points sera automatiquement ajouté à l'espace de travail en cours. Il peut être traité ou modifié avant d'être exporté vers l'un des formats de nuage de points pris en charge, notamment LAS et LAZ.

Le processus Pixels-to-Points requiert beaucoup de mémoire et le traitement peut prendre plusieurs heures en fonction des données en entrée et des paramètres de qualité. Il est recommandé que ce processus soit effectué sur un ordinateur dédié possédant au moins 16 Go de RAM. L'outil Pixels-to-Points requiert également un système d'exploitation 64 bits.

Pasted Graphic 5